Dans cet espace vous pouvez

- soit faire une recherche avancée sur tous les points de presse et déclarations de politique étrangère

 

- soit sélectionner une date 


Point de presse du 24 mai 2017


Sommaire



Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations suivantes :



1. OTAN - Participation de M. Jean-Yves Le Drian au sommet de l'OTAN (Bruxelles, 25 mai 2017)

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères, accompagnera, le 25 mai à Bruxelles, le président de la République à la réunion des chefs d'État et de gouvernement de l'OTAN.

Cette rencontre permettra de réaffirmer l'unité de l'alliance et la solidité du lien transatlantique ainsi que la volonté de la France de mettre en oeuvre les engagements pris au sommet du pays de Galles en 2014 en matière d'augmentation des dépenses de défense et de modernisation de nos capacités. Cet engagement va de pair avec les initiatives en cours en faveur d'un renforcement de l'Europe de la défense.

Le rôle que peut jouer l'OTAN en soutien à la lutte contre le terrorisme sera également abordé. La France marquera son engagement concret aux côtés de ses alliés à l'intérieur de l'OTAN avec la participation au dispositif de «présence avancée renforcée», comme à l'extérieur où la France est en première ligne du combat contre le terrorisme, notamment en Afrique et au Levant.

Retour sommaire


2. Moyen-Orient - Conférence internationale sur les victimes de violences ethniques et religieuses (Madrid, 24 mai 2017)

La France participe à la deuxième conférence internationale sur les victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient, qui se tient aujourd'hui à Madrid. La première conférence avait permis, à Paris le 8 septembre 2015, l'adoption d'un plan d'action en soutien aux populations persécutées pour des raisons ethniques ou religieuses, en particulier les personnes issues des minorités chrétiennes, yézidies et shabaks.

Le soutien à la diversité culturelle au Moyen-Orient est une priorité constante de la France, dont l'objectif est de permettre à tous les habitants de Syrie et d'Irak, sans distinction, de vivre chez eux en sécurité et d'y jouir d'une pleine citoyenneté. Nous appelons également à un plus fort engagement de la communauté internationale en faveur du retour des réfugiés et des déplacés, sur une base volontaire et en toute sécurité.

Cela implique la mise en oeuvre de solutions politiques en Syrie et en Irak. En Syrie, nous soutenons activement la médiation de l'envoyé spécial des Nations unies en vue de mettre en oeuvre la transition définie par la communauté internationale. En Irak, la France appuie le gouvernement du Premier ministre Haïder al Abadi et l'encourage à poursuivre ses efforts pour favoriser la réconciliation nationale et mettre en place une gouvernance inclusive.

Au-delà de son engagement politique et militaire, la France mène une politique globale en faveur de l'ensemble des populations de la région dans le respect de leur diversité : accueil et soutien humanitaire, aide au retour et stabilisation des zones libérées de Daech, soutien aux sociétés civiles, lutte contre l'impunité, protection du patrimoine.

Retour sommaire


3. Mali - Attaque contre une patrouille de la MINUSMA (23 mai 2017)

La France condamne l'attaque survenue le 23 mai contre une patrouille de la MINUSMA près d'Aguelhok, au cours de laquelle deux casques bleus tchadiens ont perdu la vie et un autre a été blessé.

Nous présentons nos condoléance aux familles des victimes ainsi qu'aux autorités tchadiennes.

La France réitère son plein soutien à l'action menée par la MINUSMA pour la stabilisation du Mali et la protection des populations civiles.

Retour sommaire


4. Nations unies - Santé - Election du directeur général de l'OMS (23 mai 2017)

La France félicite M. Tédros Adhanom pour son élection au poste de directeur général de l'organisation mondiale de la santé (OMS) et l'assure de son soutien dans l'exercice de son mandat.

De nombreux défis l'attendent, dont la poursuite de la réforme de la gouvernance de l'OMS afin de répondre efficacement aux épidémies de demain. Il pourra compter sur le soutien de la France.

Nous saluons à cette occasion l'action de Mme Margaret Chan, qui a su imprimer un nouvel élan à la tête de l'OMS, en enclenchant un processus de réformes./.

Retour sommaire