Dans cet espace vous pouvez

- soit faire une recherche avancée sur tous les points de presse et déclarations de politique étrangère

 

- soit sélectionner une date 


Point de presse du 24 mars 2017


Sommaire



Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu à la question suivante :



1. Oman - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault avec M. Sayyid Badr Al Busaidi, secrétaire général du ministère des affaires étrangères (Paris, 24 mars 2017)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a reçu le 24 mars M. Sayyid Badr Al Busaidi, secrétaire général du ministère des affaires étrangères omanais, à l'occasion du dialogue politique franco-omanais.

Les échanges ont porté sur le développement de nos relations bilatérales ainsi que sur les crises régionales au Moyen-Orient, où le sultanat d'Oman joue un rôle important et utile.

Retour sommaire


2. Cour pénale internationale - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault avec M. Sidiki Kaba, président de l'assemblée des États parties au statut de Rome (Paris, 24 mars 2017)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, reçoit le 24 mars M. Sidiki Kaba, président de l'assemblée des États parties au statut de Rome de la cour pénale internationale et ministre de la justice du Sénégal.

M. Jean-Marc Ayrault rappellera le soutien constant de la France à la cour pénale internationale, première juridiction pénale internationale à vocation universelle, dont le rôle est essentiel en matière de lutte contre l'impunité des auteurs de crimes de masse.

L'entretien permettra également d'évoquer les relations entre l'Afrique et la cour.

Retour sommaire


3. Ukraine - Réunion des directeurs politiques en format «Normandie» (Paris, 24 mars 2017)

Conformément aux décisions prises à Munich le 18 février par les ministres du format «Normandie», une réunion de suivi s'est tenue le 24 mars à Paris avec la participation de la France, de l'Allemagne et de l'Ukraine.

La France et l'Allemagne regrettent vivement que la Russie n'ait pas été représentée à cette réunion. Il appartient à la Fédération de Russie de jouer un rôle constructif dans la mise en oeuvre des accords de Minsk, dont elle est signataire, pour le règlement durable et pacifique de la crise russo-ukrainienne.

La réunion, qui s'est déroulée en présence des quatre coordinateurs des groupes de travail menés par l'ambassadeur Sajdik, représentant spécial de la présidence de l'OSCE au groupe de contact trilatéral, a permis d'améliorer la coordination entre les travaux qui se déroulent à Minsk et le format «Normandie». Plusieurs axes prioritaires de travail ont été identifiés sur les thématiques sécuritaire, politique, économique, et humanitaire. La France et l'Allemagne appellent les parties à s'engager de bonne foi dans leur mise en oeuvre rapide, sous l'égide du groupe de contact trilatéral.

Nous saluons le rôle de la mission spéciale d'observation en Ukraine pour la stabilisation de la situation sur le terrain et appelons l'Ukraine et la Russie à tout faire pour permettre le plein exercice de son mandat et pour assurer la sécurité de ses observateurs et de ses personnels.

Q - Pourriez-vous nous confirmer qu'une réunion ministérielle en format Normandie est prévue à Paris?

R - Je vous renvoie vers la déclaration que nous venons de faire.

Retour sommaire


4. Coopération militaire - Campagne «Jeanne d'Arc 2017»

La campagne «Jeanne d'Arc 2017» assure, comme tous les ans, la formation opérationnelle des officiers-élèves de la marine nationale.

Les bâtiments Mistral et Courbet, qui conduisent cette mission, sont entrés il y a quelques jours dans l'espace indo-pacifique pour un déploiement de 4 mois, avec à leur bord un détachement britannique, signe de la vitalité de la relation de défense entre Paris et Londres. Comme le font les bâtiments des autres marines océaniques, les navires français effectueront des exercices multilatéraux dans le but de développer nos coopérations et notre connaissance de cette zone de déploiement, certes éloignée de la métropole, mais pas de nos territoires. Les escales fourniront également l'occasion de resserrer les liens de défense avec l'Inde, Singapour, le Vietnam, la Chine, le Japon et l'Australie.

Au travers de ces exercices et ces escales dans une région où des territoires français sont présents, nos forces armées exercent la liberté de navigation et assurent leurs missions de protection, de présence et de coopération internationale comme partout ailleurs. Ces missions témoignent de l'engagement de la France pour un ordre international fondé sur le droit, en promouvant le dialogue et la meilleure connaissance mutuelle.

Retour sommaire


5. Biélorussie - Arrestation de manifestants

La France est préoccupée par la vague d'arrestations en cours en Biélorussie, frappant des responsables de l'opposition, des militants, des citoyens, des journalistes, pour leur participation à des manifestations pacifiques.

La France rappelle son attachement aux libertés de manifestation, de réunion, d'association et d'expression.

Les relations entre l'Union européenne et la Biélorussie doivent être fondées sur des valeurs communes, en particulier le respect des droits de l'Homme, de la démocratie et de l'État de droit./.

Retour sommaire