Dans cet espace vous pouvez

- soit faire une recherche avancée sur tous les points de presse et déclarations de politique étrangère

 

- soit sélectionner une date 


Point de presse du 27 juillet 2017


Sommaire



Au point de presse de ce jour, la porte-parole a fait les déclarations et répondu à la question suivante :



1. Tourisme - Déplacement de M. Jean-Baptiste Lemoyne à Chambéry et Chamonix (28 juillet 2017)

M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, se rendra le 28 juillet 2017 à Chambéry et à Chamonix pour présenter dans ce territoire la stratégie du gouvernement et du ministère pour ce qui est du commerce extérieur et du tourisme. Deux jours après la réunion du premier conseil interministériel du tourisme présidé par le Premier ministre, le secrétaire d'État aura des échanges avec un grand nombre d'acteurs locaux, publics et privés, afin de préparer l'avenir du secteur de la montagne pour l'export et le tourisme.

À Chambéry, le secrétaire d'État sera reçu par la société MND Group qui réalise une part importante de son chiffre d'affaires à l'exportation et est active sur tous les segments des sports de montagne ainsi que sur le marché des transports urbains par câble. Le secrétaire d'État évoquera avec les dirigeants et les salariés la stratégie de leur entreprise. Il échangera avec l'ensemble des professionnels, notamment ceux du «cluster montagne», sur les perspectives de projection à l'international de cette filière française d'excellence.

Le déplacement à Chamonix donnera lieu à des échanges approfondis sur les enjeux du tourisme alpin, une réussite française mais qui fait face à de réels défis. De fait, les montagnes françaises représentent 26% de l'ensemble de l'offre française d'hébergements touristiques. Chaque année, près de 55 millions de journées de ski sont recensées pour un bénéfice total de plus de trois milliards d'euros. À ce jour, le nombre de nuitées dans nos montagnes est estimé à 75 millions dont un quart sont des visiteurs étrangers. L'offre française de stations skiables est l'une des plus importantes du monde avec 357 stations de ski et 8.000 km de pistes de ski.

Ce déplacement sera l'occasion de présenter aux acteurs du territoire la feuille de route du gouvernement en matière de tourisme, fixée lors du conseil interministériel du 26 juillet. Dans les mois qui viennent, il reviendra au ministre de l'Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, compétent pour le pilotage de la politique du tourisme, épaulé par le secrétaire d'État, de proposer les actions concrètes permettant de lever les verrous au développement du tourisme.

La feuille de route du gouvernement vise les priorités suivantes :

- l'amélioration de la qualité de l'accueil et la sécurisation des sites, facteurs essentiels de satisfaction et de fidélisation des touristes ;

- la structuration de l'offre touristique afin d'attirer un nombre croissant de touristes internationaux, un enjeu pour la montagne ;

- le soutien aux investissements, notamment pour la réhabilitation de l'habitat en montagne ;

- la formation et l'emploi, essentiels pour répondre aux besoins de main d'oeuvre ;

- le soutien à la numérisation et au partage d'informations en vue de faciliter la montée en gamme de l'offre touristique ;

- l'accès aux vacances pour le plus grand nombre.

Retour sommaire


2. Mali - Allemagne - ONU - Décès de deux soldats allemands de la MINUSMA (26 juillet 2017)

C'est avec une profonde émotion que nous avons appris le décès, hier, de deux soldats allemands de la MINUSMA. Ils ont trouvé la mort dans l'accident de leur hélicoptère dans la région de Gao.

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes ainsi qu'aux autorités allemandes et les assurons du soutien de la France dans ces moments difficiles.

L'Allemagne est engagée au sein de la MINUSMA depuis février 2013 et y compte aujourd'hui près de 1.000 personnels. Sa présence y a été renforcée en décembre 2015 à la suite des attentats de Paris et de l'invocation par la France de l'article 42.7 du Traité de l'Union européenne qui prévoit une clause d'assistance mutuelle au cas où un État membre est l'objet d'une agression armée sur son territoire. Cet engagement est un témoignage fort de l'amitié qui unit nos deux pays et de notre détermination à lutter ensemble contre le terrorisme et pour la stabilité de la région du Sahel.

Retour sommaire


3. Tunisie - Droits de l'Homme - Adoption d'une loi contre les violences faites aux femmes (26 juillet 2017)

L'adoption par le Parlement tunisien d'une loi visant à lutter contre les violences faites aux femmes est une grande avancée que nous saluons.

Ce texte, adopté à l'unanimité, renforce la protection et l'aide aux victimes. Il abolit en particulier les dispositions qui prévoyaient l'abandon des poursuites contre les auteurs de violences sexuelles à l'encontre de jeunes filles mineures en cas de mariage de l'auteur avec la victime. Cette décision historique de la représentation nationale tunisienne confirme l'engagement de la Tunisie en faveur des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Nous espérons que cette loi améliorera la vie des Tunisiennes et que les discriminations à leur encontre reculeront.

La France apporte son plein soutien à la Tunisie dans son action pour renforcer l'État de droit, nécessaire à l'ancrage durable de la démocratie.

La France est mobilisée contre toutes les violences et discriminations fondées sur le genre. Elle défend sans relâche les droits, l'autonomie et la liberté des femmes, partout dans le monde, et lutte contre toutes les formes de violences à leur encontre.

Retour sommaire


4. Situation à Jérusalem

Q - Estimez-vous que les annonces israéliennes concernant le retrait de toutes les mesures de sécurités sur l'Esplanade des Mosquées suffiront à apaiser les tensions ?

R - La France espère que les mesures prises ces derniers jours par les autorités israéliennes et les appels des autorités religieuses musulmanes à revenir prier sur l'Esplanade des Mosquées ouvrent la voie à un apaisement de la situation dans la partie occupée de Jérusalem.

La France appelle chacun, dans ce contexte, à faire preuve de responsabilité et à s'abstenir de tout acte ou déclaration qui pourrait nourrir de nouveau les tensions./.

Retour sommaire